Moi, George SAND

Au château de Nohant, George Sand écrit et corrige ses mémoires : « l’histoire de ma vie. »  Ecrivain, châtelaine, amoureuse, passionnée de justice et d’égalité sociale, c’est une femme d’exception, qui, en pleine période romantique, livre sa vérité, car en 1855 une femme ne peut pas tout dire.

 

Femme de lettres française, George Sand a laissé derrière elle une oeuvre romanesque remarquable, assortie de contes, de nouvelles, de pièces théâtrales, de textes autobiographiques et d’une immense correspondance. Inspirée par les passions qui ont jalonné sa vie, elle s’est battue aussi bien pour son indépendance, sa liberté de penser, que pour ses aspirations politiques républicaines.

  • Note de l’auteur :

    George Sand écrivain, George Sand châtelaine, George Sand amoureuse, George Sand passionnée de justice et d’égalité sociale. Une femme d’exception qui doit aussi faire face aux exigences financières de la vie et qui ainsi écrit et corrige ses mémoires : « l’histoire de ma vie ».

    Elle y livre la vérité – sa vérité, car en 1855, une femme ne peut pas tout dire. J’ai souhaité faire revivre la personnalité extraordinaire de l’écrivain dont je réinvente, mais avec ses propres mots le fil de ses pensées et de ses souvenirs.

    Pierre-André Helene

  • Note du metteur en scène :

    George. Un prénom masculin pour une femme tellement féminine. Sand. Un nom qui résonne comme grande et qui est dans notre inconscient encore bien plus que çà! Romancière, femme politique, amoureuse passionnée, châtelaine, mère aimante et attentive. En pleine période romantique, elle s’est faite avant-gardiste. La première à se travestir en homme et à fumer la pipe, à lutter contre l’inégalité des femmes, à avoir une liberté financière et mener de front une carrière littéraire. Elle nous a ouvert la marche sur l’indépendance, et la vie des femmes d’aujourd’hui, c’est à elle que nous le devons. C’est dans son intimité de Nohant, que nous la retrouvons dans le spectacle « Moi, George SAND » interprété par Véronique Fourcaud. Deux personnalités qui se rencontrent et qui n’en font plus qu’une, pour redonner vie à une femme hors du commun.

    Théodora Mytakis

  • http://www.lefigaro.fr/theatre/2015/11/02/03003-20151102ARTFIG00266-une-george-sand-intime-chez-pierre-cardin.php

Comments are closed.